This article is available in: English Français

Journée_contributive_-_Montréal_Wikimédia_Canada_-_Acfas_-_BAnQ_14_crop
Atelier science à Montréal durant le mois de la contribution francophone, une collaboration entre Wikimédia Canada, l’Acfas et BAnQ. Photo par Benoit Rochon, sous licence libre CC BY-SA 4.0.

Durant le mois de mars, dans toute la francophonie, les Wikimédiens organisent des dizaines d’événements, des ateliers de formation, des conférences, des marches photographiques, afin de rassembler les contributeurs locaux et faire connaître les projets Wikimédia. L’un des objectifs est d’inviter le grand public à assister aux événements de leur région et apprendre comment apporter sa pierre à l’édifice de Wikipédia et ses projets frères. La troisième édition du mois de la contribution francophone est lancée !

Par définition, contribuer à Wikipédia et ses projets frères est un « sport solitaire » ; on contribue sur son ordinateur, sa tablette, son téléphone et c’est justement l’un des objectifs du mois de la contribution, que les contributeurs locaux se rencontrent mais également pour inviter le grand public à se joindre aux groupes de Wikipédiens locaux. Ensemble, ils partagent leurs connaissances et apprennent à bien contribuer aux projets Wikimédia, en harmonie… et en personne !

Depuis le début janvier 2016, les Wikimédiens francophones préparent des ateliers, ils font des listes d’articles à créer ou à retravailler, ils cherchent des lieux pour que les gens puissent se rassembler : des bibliothèques, des médiathèques, des centres d’archives, des universités, des studios ou même des bistros ! Ils se préparent depuis longtemps pour mars, car le mois international de la contribution francophone concorde avec la Journée internationale de la Francophonie le 20 mars, la semaine de la langue française du 20 au 28 mars, et le mois de la Francophonie des Amériques.

Que ce soit en Algérie, en Belgique, au Cameroun, au Canada, en France, en Guadeloupe, à Madagascar, au Niger, au Sénégal, en Suisse, en Tunisie, les thématiques sont toutes aussi variées que les horizons des participants. Certains contribuent sur les sciences, le féminisme, la littérature, la linguistique, la géographie ou l’histoire.

La plupart des habitants des pays membres de la francophonie parlent une ou plusieurs autres langues, le français étant leur langue seconde ou la langue administrative. Les participants aux ateliers apprendront aussi à contribuer dans d’autres versions linguistiques des projets Wikimédia, notamment en anglais, en arabe, en créole, en haoussa, en malgache, en wolof, etc.

Par exemple, la Wikipédia en version créole guadeloupéen, dont la base lexicale est française, est dans l’incubateur Wikimédia depuis 2009. L’un des objectifs des Guadeloupéens et sa diaspora est de traduire les plus importants messages système de MediaWiki, le logiciel derrière Wikipédia, et aussi de créer un nombre important d’articles en créole guadeloupéen avant de pouvoir sortir cette version linguistique de l’incubateur Wikimédia. Ainsi, les Guadeloupéens pourront éventuellement enrichir Wikipédia dans leur langue !

On ne peut pas tout le temps laisser les autres écrire du contenu qui nous concerne ; ça ne sera pas juste (…) Il y a des débats qui se mènent sur le projet Burkina Faso sur Wikipédia, en l’absence de Burkinabè. (Idriss Tinto, Open Knowledge Foundation, Burkina Faso)

Certes, le mois international de la contribution francophone est destiné à enrichir le contenu des projets Wikimédia en français, mais également de nouveaux contributeurs !

Voir la carte des ateliers et la page officielle du mois de la contribution.

Benoit Rochon, coordonnateur de Wikifranca et vice-président de Wikimédia Canada.