This article is available in: English Français

gavel public domainLa première audience de Wikimedia vs. NSA s’est tenue ce vendredi. Image par Joe Gratz, domaine public.

Le vendredi 25 Septembre, 2015, la première audience de Wikimedia vs. NSA a eu lieu à Alexandria, en Virginie. Les deux parties ont présenté des arguments oraux concernant la motion du gouvernement de rejeter notre procès contre la surveillance de masse.

Les arguments ont porté sur les motivations des demandeurs de porter l’affaire. Le juge a posé plusieurs questions aux deux parties. Les plaignants étaient représentés par Patrick Toomey de l’American Civil Liberties Union (ACLU), qui ont fait valoir que WMF et ses compagnons demandeurs ont démontré que les motivations étaient légitimes et que l’affaire devrait avancer. Le gouvernement a suggéré que les allégations étaient «spéculative» parce que la véritable portée et le fonctionnement du programme de surveillance restent classés. Le juge n’a pas statué à l’audience, nous effectuerons une mise à jour de ce billet lorsque la décision sera annoncée.

Nous tenons à remercier la communauté Wikimedia pour son soutien, et notre excellent avocat pro bono à l’ACLU et Cooley, LLP pour leur travail acharné au nom du mouvement Wikimedia. Indépendamment de l’issue de cette audience, nous sommes au commencement d’un long parcours, et nous sommes fiers de marcher dans la défense du droit fondamental à la vie privée et la libre expression.

Jim Buatti, Legal Fellow
Aeryn Palmer, Legal Fellow
Wikimedia Foundation

Remerciements particuliers à tous ceux qui soutiennent nos efforts dans ce procès de diverses façons, y compris Patrick Toomey (ACLU), Jameel Jaffer (ACLU), Alex Abdo (ACLU), Ashley Gorski (ACLU), Aarti Reddy (Cooley), Amanda Levendowski (Cooley), Patrick Gunn (Cooley), Ben Kleine (Cooley), et au sein de la Fondation Wikimedia Victoria Baranetsky, Zhou Zhou, Oliver Keyes, Kevin Leduc, Faidon Liambotis, Andrew Otto, Dan Andreescu, Grace Gellerman, Dario Taraborelli, et bien sur la directrice du department légal Michelle Paulson et le conseiller général Geoff Brigham.