This article is available in: English Français

Signing the partnership agreement for Afripedia

Le 15 juin dernier, Rémi Mathis, président de Wikimédia France, a signé un partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie et l’Institut Français pour le lancement d’un projet appelé Afripedia.

Ce projet consiste à diffuser les contenus de Wikipédia le plus efficacement possible en Afrique francophone, où le prix et la qualité de la connexion à internet ne sont aujourd’hui pas satisfaisants pour la plus grande partie de la population.

Depuis plusieurs années, les développeurs de Kiwix travaillent pour créer des versions hors-ligne de Wikipédia dans de nombreuses langues. Ces contenus sont ensuite téléchargés et distribués un peu partout dans le monde pour de nombreux usages.

Avec Kiwix, l’AUF et l’IF nous avons travaillé à un projet qui permet de diffuser le contenu de Wikipédia de façon massive grâce à un système de wifi hors ligne. Nous installerons des petits ordinateurs (Plug Computer) sans écran ni clavier et qui se branchent simplement sur une prise de courant, très économes en énergie. On branche ensuite une clé USB contenant le contenu hors-ligne de Wikipédia (et pourquoi pas d’autres projets Wikimédia comme le Wiktionnaire) dessus et tout est diffusé par wifi sur tous les ordinateurs du secteur qui sont branchés sur ce réseau.

Ainsi le système fonctionne comme un intranet. Pour mettre à jour le contenu, il suffit de mettre à jour une seule clé USB et tous les ordinateurs bénéficient immédiatement de cette mise à jour. Ce système est avantageux par rapport aux traditionnelles diffusions de clés USB ou de DVD parce qu’il met à disposition des mises à jour de façon beaucoup plus faciles et accessibles.

L’AUF gère dans un grand nombre de pays des campus numériques situés dans les universités affiliées à son réseau d’univeristés francophones. Nous sommes donc en partenariat avec eux pour bénéficier, au départ, de leur réseau et de leur logistique. Nous allons commencer par installer ces dispositifs dans une vingtaine d’universités situés dans une quinzaine de pays d’Afrique de l’Ouest et former des personnels de ces universités à l’utilisation de Wikipédia, notamment dans un cadre pédagogique.

Mais nous souhaitons aussi favoriser la contribution sur Wikipédia, par les africains et sur les sujets africains, qui sont pour l’instant bien trop peu nombreux sur Wikipédia. C’est pourquoi en même temps que nous allons développer cette diffusion hors ligne de Wikipédia, nous allons organiser des ateliers d’apprentissage à la contribution. Ainsi, les personnes formées pourront plus facilement contribuer lorsque leur accès à internet le permet.

Si le projet fonctionne bien, avec l’aide de l’AUF et de l’Institut français nous pensons le développer davantage en 2013. Nous commençons avec des universités mais il est tout à fait envisageable de diffuser ainsi le contenu de Wikipédia dans des écoles, des centres culturels, ou pourquoi pas (avec des répéteurs wifi) sur des quartiers d’habitations ou des villages.

C’est une expérience unique et particulière pour nous de participer à ce type de projet. C’est vraiment intéressant de travailler avec des institutions qui ont une longue expérience dans l’éducation et le développement culturel. Depuis que nous avons annoncé ce partenariat, relayé sur les médias africains, nous avons reçu plusieurs contacts d’association ou de personnes investies dans le développement culturel. Cela peut nous permettre de soutenir de nouvelles communautés de contributeurs (et peut être de futurs chapitres Wikimédia ?) dans ces pays.

Nous donnerons bien sûr des nouvelles de ce projet au fur et à mesure de son avancement.

Adrienne Alix, directrice des programmes, Wikimédia France